Nouvelles Menaces

Lutte contre les FakeNews: WhatsApp lutte contre les Fake News sur le coronavirus.

Depuis quelques mois, au démarrage de l’épidémie du Coronavirus, des fausses informations sont diffusées et partagées en masse sur les réseaux sociaux. Le plus souvent pour toucher directement, ces messages prennent par Whatsapp. Pour lutter contre ces fausses informations qui circulent en masse, WhatsApp a pris des mesures significatives. Vérifier, mais aussi contenir au maximum les partages potentiels d’informations incomplètes ou erronées. Et pour cela, Whatsapp va limiter les transferts de messages entre utilisateurs.

« Nous savons que de nombreux utilisateurs transfèrent des informations utiles, ainsi que des vidéos drôles, des ‘mèmes’ et des réflexions ou des prières qui ont de l’importance à leurs yeux« , a indiqué Facebook hier. Et d’ajouter : « Toutefois, nous avons également remarqué une hausse significative des transferts, que les utilisateurs trouvent trop nombreux, et qui peuvent contribuer à la propagation de fausses informations. Nous pensons qu’il est important de ralentir la diffusion de ces messages pour que WhatsApp reste une application de conversation personnelle« .

WhatsApp

La riposte de WhatsApp

WhatsApp a en effet décidé de mettre en place un réseau de fact-checkers à travers le monde. Il s’agit en fait d’organes de presse spécialisés qui partagent leurs conclusions sur des informations leur paraissant louches ou imprécises. Compte tenu de la politique de chiffrement des échanges privés sur WhatsApp, elle n’a pas un œil sur tous les contenus partagés. 

La Mesure : Désormais ,Il ne sera désormais plus possible de transférer des messages sur WhatsApp que vers une seule discussion à la fois, a annoncé le service de messagerie, mardi 7 avril.

Par ailleurs, WhatsApp avait déjà ajouté une icône en forme de « double flèche » pour signaler un message ne provenant pas d’un contact direct et ayant été partagé avec au moins cinq autres utilisateurs. Sur son blog, WhatsApp affirmait que la mesure de limitation du nombre de transferts avait alors permis de réduire de 25 % les transferts de message dans le monde entier »,

Listes des organisations spécialisées dans le fact checking IFCN sur WhatsApp ici

Afficher plus

Fawaz MOUSSOUGAN

Consultant en cybersécurité, Alumni Yali Dakar : Public Management, Digital Grassroot Ambassador Contact@cyber-attitude.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
error: Contenu protégé !!
Fermer
Fermer