Cybersécurité

Fake News : Comment distinguer le vrai du faux ?

La désinformation a toujours existé, et cela depuis qu’on a réalisé l’influence des médias sur l’opinion publique. Ce qui est nouveau, et réellement préoccupant, c’est l’ampleur et la vitesse inouïes avec laquelle elle se propage grâce aux médias sociaux et à des plateformes comme Google ou Facebook.

Malgré cette lutte est que les Fakes News sont de plus en plus croissant. Le renforcement de la législation en la matière avec le Code Du Numérique et le Code de l’information en vigueur au Bénin ne baisse pas la tendance comme on l’aurait voulu car avec la désinformation, la création de faux comptes sociaux a aussi connu une fulgurante ascension.

Questions à se poser face à une information diffusée

Qui est l’auteur de l’information ?

L’auteur est souvent identifié au début ou à la fin d’un article, par son nom ou par ses initiales. Parfois, il n’est pas mentionné ou il écrit sous un pseudonyme ou pour un organisme. Il est important de déterminer la légitimité de l’auteur: est-il un expert ou non sur le sujet ? Certains sites proposent même d’accéder, via un lien hypertexte, à sa biographie et à l’ensemble de ses publications.

Quel est l’objectif de l’auteur ?

L’auteur peut relater des faits ou exprimer son opinion : ce n’est pas la même chose. Parfois même les fausses informations ont pour but de provoquer et d’agir sur la conscience populaire . Le but final est soit de pousser des gens à manifester, de provoquer des délits, Inciter la masse à commettre des infractions. C’est dire donc que cette information peut être à des fins politiques.

Et le code dit :

Quiconque aura provoqué à la discrimination, à la haine ou à la violence à l »égard d’une personne ou d’un groupe de personnes à raison de l’appartenance à une race, à une couleur, à une origine nationale ou ethnique, à la rébellion, à l’appartenance sexuelle ou à la un handicap au moyen d’un ou sur un réseau de communication électronique ou un système informatique, est puni de un (01) an d’emprisonnement et de cinq millions (5 000 000) de francs CFA d’amende ou de l’une de ces deux peines seulement. Article 552- Code du Numérique du Bénin

Quelle est la nature du site et de son éditeur ?

Un blog, un site institutionnel, un média en ligne, un réseau social, …, la nature d’un site est aussi diverse que variée et peut apprendre beaucoup sur la qualité d’une information. C’est aussi le cas pour l’éditeur du site qui peut être un média détenu par un groupe français ou étranger, un parti politique, une entreprise, une association, un particulier…

Quels sont les objectifs du site ?

Un site peut avoir pour objectif de vendre, d’informer, de militer, de convaincre, de manipuler, de faire peur ou encore de faire le buzz. En fonction de l’objectif du site, l’information n’a pas la même pertinence.

Comment se présente le site ?

La structure, l’ergonomie, la clarté de la langue, le type de publicités, …, la présentation d’un site est parfois révélateur de la crédibilité des informations qu’on y trouve.

D’où vient l’information ?

Les sources d’une information sont primordiales pour déterminer sa crédibilité. L’origine d’un chiffre ou d’une citation, quand elle est mentionnée, permet au lecteur de s’y référer directement. Certains sites proposent des liens hypertextes renvoyant vers les sites sources.

L’information a-t-elle été publiée sur d’autres sites ?

Il est important de comparer et de croiser les sources. Cela permet de voir si l’information est présente sur d’autres plateformes et de voir comment elle est traitée ailleurs.

De quand date l’information ?

Il est important de savoir à quel moment les faits relatés se sont produits. Par exemple, certaines fausses informations s’appuient sur des images prises dans des contextes et à des moments différents pour commenter un sujet d’actualité. Les légendes sous les images, la date de publication d’un article, les métadonnées sont susceptibles d’apporter de précieux renseignements.

L’information présente-t-elle des détails incohérents ?

Par exemple, lorsque l’image ne correspond pas à la légende qui l’accompagne, cela doit éveiller les soupçons sur la véracité de l’information.

Que disent les commentaires ?

Parce qu’ils soulignent parfois l’incohérence d’une information, les commentaires des internautes sont utiles pour jauger la crédibilité des informations avancées. Il faut que vous preniez le temps de lire les commentaires des internautes pour vous faire une idée de la chose.

Afficher plus

Fawaz MOUSSOUGAN

Consultant en cybersécurité, Alumni Yali Dakar : Public Management, Digital Grassroot Ambassador Contact@cyber-attitude.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
error: Contenu protégé !!
Fermer
Fermer