Nouvelles Menaces

Les 7 escroqueries financières en ligne les plus courantes et comment les éviter

Les cybercriminels cherchent constamment des moyens de gagner de l’argent à vos dépens. Les individus et les organisations sont souvent victimes de fraudes qui font appel à diverses formes de techniques d’ingénierie sociale, où les informations requises sont obtenues auprès d’une personne plutôt que d’entrer par effraction dans un système.

Ces escroqueries sont des exemples typiques de la façon dont les cyber-attaquants peuvent facilement jouer sur la psychologie et les perceptions des gens. Les conseils fournis ici ont pour but de vous aider à vous protéger. La prise de conscience est votre meilleure défense !

Conseils généraux :

  • Vérifiez régulièrement vos comptes en ligne.
  • Vérifiez régulièrement votre compte bancaire et signalez toute activité suspecte à votre banque.
  • Effectuez vos paiements en ligne uniquement sur des sites web sécurisés (vérifiez la présence du cadenas et du https dans la barre d’URL) et en utilisant des connexions sécurisées (choisissez un réseau mobile plutôt qu’un réseau Wi-Fi public).
  • Votre banque ne vous demandera jamais d’informations sensibles telles que les références de votre compte en ligne par téléphone ou par courrier électronique.
  • Si une offre semble trop belle pour être vraie, il s’agit presque toujours d’une escroquerie.
  • Gardez vos informations personnelles en toute sécurité.
  • Faites très attention à la quantité d’informations personnelles que vous partagez sur les sites de réseaux sociaux. Les fraudeurs peuvent utiliser vos informations et vos photos pour créer une fausse identité ou vous cibler par une escroquerie.
  • Si vous pensez avoir fourni vos coordonnées de compte à un escroc, contactez immédiatement votre banque.
  • Signalez toujours à la police toute tentative de fraude présumée, même si vous n’avez pas été victime de l’escroquerie.

Liste des 7 escroqueries 

1- La Fraude au Président

La fraude au Président se produit lorsqu’un employé autorisé à effectuer des paiements est amené à payer une fausse facture ou à effectuer un transfert non autorisé à partir du compte de l’entreprise.

  • Contact direct par un haut fonctionnaire par le biais d’un courriel ou d’un appel non sollicité.
  • Demande de confidentialité absolue.
  • Pression et sentiment d’urgence.
  • Demande inhabituelle en contradiction avec les procédures internes.
  • Menaces ou flatterie inhabituelle et/ou promesses de récompense.

Comment cela fonctionne-t-il ?

La méthode repose sur l’empressement d’un employé à exécuter rapidement des tâches lorsque la direction lui en fait la demande express. Les fraudeurs semblent avoir une connaissance considérable de l’organisation et les courriels semblent très convaincants.

La SUITE sur TWITTER

Cyber ATTITUDE

 

Afficher plus

Fawaz MOUSSOUGAN

Consultant en cybersécurité, Alumni Yali Dakar : Public Management, Digital Grassroot Ambassador Contact@cyber-attitude.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
error: Contenu protégé !!
Fermer
Fermer